14/02/2007

HISTOIRE DE MON ENFANCE

       
1) Enfant jouet, l’histoire de la souffrance d’un enfant qui à sa vie marquée par l’injustice des être humain
 
        J’écris cette histoire pour vous dire combien je suis révolté contre les humains qui prennent les enfantscomme des jouets, et  qui les  traumatisé à vie, un enfantau point qu’il en souffre toute leur vie……Pour moi,les adultes ne montrent pas un bon exemple aux  enfants est c’est pourquoi devenus  ces enfants adultesbien souvent répètent les mêmes erreur…..pour moiles enfants dans les pensionnats qui sont beaucoup le souffles douleur des éducateur  car il à peur de parler à extérieur du bâtiment  pour éviter les problème….Oui il à beaucoup dans cette vie d’injustice, humaine…  Mais comment faire pour que la justice change et sois  plus juste envers tout c’est  Enfants du monde entier. ………………………………………………………….J’ai 54 ans, je vous écris cette histoire pour me libérer  de se mal au cœur, elle sera triste mais je vous laraconte en toute vérité ………………….  
Enfant  pour la  joie des être  humain  et joué avec l’innocent d’un faible enfant
 Je me nomme Vandenbergh Edmond je suis de la Belgique je suis né le 29 février 1952 à Bruxelles.Je suis devenue un ouvrier communal de Schaerbeek… 1.)                                                            V.D.B
   Ma lettre à une amie de France….. Sylvie une lettre qui parle de l’histoire de la souffrancede mon enfance…..Bonsoir ma chère  Sylvie, voilail est 23 :00, et je n’arrive pas à dormi car je pensebeaucoup j’ai envie de parler, de raconter mon histoire        de mon enfance, de mettre de l’ordre dans ma tête, caril y à dans de chose que je pense et que je doit dire et jeme demande souvent par ou commencer…..On dit que le psy d’aide beaucoup, oui c’est vrai mais il ne fait pasde miracle, alors  je me dis qu’il est grand temps, de me  battre qu’il est plus que temps de finir de rester dans mon  coin et retrouver une liberté dans mon cœur, dans finir avec tout j’ai problème qui m’en pèche de vivre une vie normal et qui détruit ma santé car je risque de faire encoredes bêtise, mes  pas toujours facile de je contrôler ….Oui il y à toujours les suicides qui me sournois, qui          est toujours tapis là dans cette tête est mon envie delutte contre ma souffrance qui me mange à petit feu et degagné pour avoir une plus belle vie……………Suite à beaucoup de dispute familiale d’un père  violent  et d’un mère sans travaille et des problème  alors pour la sécurité des trois enfants l’assistance socialepour le bien elle à trancher un enfant chez sa mère est un chez sa grand-mère et moi le plus jeune on ma envoie  dans un pensionnat je  n’avais que 5 ans et avait déjà fait l’hôpital pour un torticolis congénital……………   2.)                                                             V.D.B
  
Pourquoi moi enfant on ma placer et séparer de mes parents sans penser à moi
                                            Un jour pour me souvenir de mon enfant j’ai pris 4 jour de                congé  dans le but de retrouvé ma famille t'accueille  car je                 pensais à savoir plus sur mon enfance et comprendre, à 47ans                En 1999….Un bon matin me voila partie en voiture dans le                but de me soulager de je problème, et  près à trouvé des                 pensé de moi avec un risque, que je trouve plus personne car                il à trop longtemps que j’ai quitté Theux,  d’être décourager                 de rien trouvé, me voila arrivé, mes avant j’avais l’envie de                visité un vieux château ou j’ai joué dans mon enfant, sans                me trompé  pourtant il à longtemps  que j’ai plus été par là                et du premier coup, je suis tombé de dessus, j’ai  arrêté                ma voiture, puis à pied j’ai fait le tour du vieux  château de                Franchimont, puis j’ai fait tout les chemin ou je me promené                  sans problème, j’ai à je demander si je net ter pas de revenu                  un enfant, car je me souvient de beaucoup et d’endroit ou je                 suis passer, puis comme savais marche beaucoup je me suis                reposer en regardent la nature et le vieux château et écouter                 les oiseaux chanter, il fait beau et je suis vraiment bien ici                 dans se calme, oui tu château il à que 1 Km de marche jusque                     le pensionnat,  je me sens très bien assis sur je banc, car                 j’aime regarder  la nature et de flâné et penser de cette enfant,                  puis je suis retournée reprendre ma voiture pour poursuivre le                chemin pour  Theux…………………………..suite                   3.)                                                                V.D.B
   
Ma pensé de retrouvé ma familles t'accueille dans le village de Theux………
                                       Comme mes souvenirs me reviennent. Oui ma me moire va                 vite   retrouvé, mes d’apport  je suis aller à la recherche                 d’un fleuris pour acheter une plante pour offrir, arrive chez                  fleuris j’ai acheter un palmier  et durant se temps ces poser                 des question à cette dame si gentil, elle ma répondu que le                  pensionnat est fini depuis longtemps est qu’il à plus des                 sœurs  dans les pavillons,  que j’ai loué à des familles, moi je                 ne perd pas courage, je demande  si elle connaît un facteur                 elle me répond oui et qu’il en pension, je me dit ouf,  de la                 remercie de tout cœur, je suis parti avec de la joie de les                  retrouvé en me demandent si après 35 ans que j’espère qui                  vont me reconnaître, me voila arrivé un peu timide je cherche                   une maison blanche et une grande bande pour allée au garage                  me voila devant la porte mes il sont pas la alors j’ai sonnez                  chez la voisine, elle ma reconnue et elle ma inviter de prendre                  une tasse de café qui ma fait plaisir on à parler de mon passer                 elle ma parler de la pension qu’il on eu des problème d’argent                 puis du facteur, qui été ma famille t'accueille qu’il à arrêter                  le travaille ………. Puis elle ma donnez                 le numéro de téléphone du facteur car elle sa fait pas quand il                 rendre, puis je suis parti à la recherche d’un professeur de                 primais car j’ai le seul que je pense et qu’il à construit une                  maison près d’un terrain de football qu’il est très facile à                   trouvé car ma mémoire me revient de plus en plus et même                  de la reconnais la maison…………………………..suite          P.4)                                                                V.D.B       ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Me voila revenu un enfant durant cette période de visite chez mon professeur et ma famille t'accueille du village de Theux……………..
                        Arrive devant la porte, je sonne  et je n’espère pas de me                tromper, et une dame ouvre la porte, et la avec un peu               agitation se la reconnais ainsi quelle,  je suis rendre elle me                donne une tasse de café elle me dit que son mari va rentré car il               est encore à l’école, puis j’ai parle de moi ou je travaillait et               que se suis marié est deux enfant, durant se temps sont mari               rendre lui aussi me reconnais il est content de me voir  il me               dit voila le garçon qui reste pendent une demi-heure devant une              fleur la voir pousser j’ai répondu oui j’aime la nature voila le              pourquoi je suis jardinier à la commune de Schaerbeek puis il              dit que je rester souvent avec le jardinier du pensionnat, et que              se suis un garçon très enfermer seul dans mon coin et très               timide mes gentil, puis j’ai demander pour visité le pensionnat               il ma répondu qu’il à plus rien mes j’ai une école, mes il ma               dit de venir voir à 10 h à la récréation voir sa classe si se suis              encore la j’ai oui je reste 4 jour à Theux. puis j’ai pris congé de              lui car savais encore beaucoup de chose à faire j’ai dit à               demain 10 h, Me voila reparti pour une autre étape, 3 minute              après j'arrive devant cette belle maison blanche de mon               enfance, en touchant du bois qu’il son la car j’ai pas téléphoner              comme je m’arrête devant le garage et je sort de la voiture pour               prendre le palmier je vois le rideau bouger  et je croix qu’il               mon reconnu car arriver devant la porte elle est ouvert, j’ai eu              de la joie dans mon cœur de les retrouvé,          P.5)                                                           V.D.B.           ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------  Quand il mon vue il avais des larme de joie et des embrassade              pendent quelque minute le silence on je regarde tous les trois,             Après 35 sans je voir il à beaucoup dé montions que je me dit              et que se vois je trouve que la me moire est belle, puis je prend             la parole quand ces quitter Theux j’ai été dans une autre pension             tout côté de Roucourt et que j’ai appris le métier de jardinier              mais je n’ai pas parlé de ma souffrance car je voulais avoir 4              jour de bonheur avec ma famille t'accueille, Puis j’ai  dit que               que je reste 4 jour pour refaire les parcourt de mon enfance et             que je doit trouvé un endroit pour dormi alors il mon inviter de             dormir dans ma chambre d’enfance et la se ressent une joie plus             forte  qui sont bien  remarqué à mon visage, puis j’ai parlé du             garçon qui venais joué avec moi car il été handicapé dans une             chaise roulante j’ai le seul garçon qui est dans mes pensé, on dit                    qu’il est mort à 19 ans, puis comme il est 18 h il mon inviter à             souper, j’ai dit oui, après le souper j’ai fait une promenade de              un heure pour calmée  ma joie et prendre de l’air car la marche              j’ai très bon, puis je suis rendre et j’ai regarder le journal et             on à encore parler, comme je sens la fatigue de cette journée qui              donnée beaucoup de bonheur et par politesse pour aller dormi             il mon dit bonne nuit puis je monter les escalier mes douleur               à mon cœur revienne de joie d’aller dans ma chambre d’enfant             j’ai regarder ma chambre rien à bouger, depuis que je suis parti             même la boite du courant ou la savais sauter les plot de la              maison, cette journée à été très charger je mi dans mon lit est je             je me trouve 35 ans en arrière je vie un rêve et je me sens très               bien dans ma peau de souvenir enfant pour quelque jour car les              rêve il à toujours une fin je me suis endormi comme et j’ai              gentil un bisou sur ma joue de cette dame              P.6)                                                                 V.D.B   ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 Le deuxième jour dans ma famille t'accueille   et le rêve d’enfant continue  à je réaliser
                  Il est 7 :30 je me réveille doucement et j’ai très bien dormi et je suis en-forme pour faire une bonne journée, quand j’ai finie de melaver et près je suis descendu pour le déjeuné la table été prête  avec des tartine et du coco que j’aime, puis j’ai parle desde mes activité que je vé faire aujourd’hui puis à 9 :15 je suis partie me promené à pied dans le village de deux il y à beaucoupde changement et de là j’ai été au pensionnat  pour aller à monrendez-vous  arrivé sur place la récréation vient de commencer ilavez beaucoup d’enfant qui jouet dans la cour le professeur estvenus faire moi, entre temps des enfants mes demande je que sevient faire ici j’ai leur dit que je suis un ancien élève des année 1958-1966 et que je vient dire un bonjour au professeur puis chez visité l’ancien bâtiment la tout à changer il à plus dede cuisine et plus de réfectoire ces maintenant un long couloir etet des  classe séparer  et la Chapel là que tout les soir il avez une messe,  de la récréation finie, j’ai pris congé de lui, puis je suisme promené dans le parc du pensionnat  et voir les 10 pavillon ouioui je me rappel que de la cuisine on allait chercher le manger avec un chariot  pour aller porter dans les pavillons moi c’est le numéro 10, et à chaque pavillon on était 8 garçon et deux soeurset chaque enfant avez sont travail à faire, arrivé devant monpavillon là je suis rester un bon moment à le regarder puis je prend un risque de sonnez pour le visité une dame me ouvre, je ditle pourquoi de ma visite et que je voulais voir ma chambre elle àété d’accord je suis rentré puis visité ma chambre au premier étage qui ma fait plaisir je la remercie de tout coeur de tout puis je  puis parti…………………….  P.7)                                                                        V.D.B        ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le retour chez ma famille t'accueille une matinée bien charger  de plaisir
                  En partent j’ai regarder derrière plus fois le pensionnat avec                     un petit pincement  dans mon cœur et j’ai pris la direction de                    de la maison  car ma mâtinez à bien été charger de plaisir je                     suis arrivé pour le dîner elle à préparer mon plats préférer de                      la  purée et du boudin blanc et compote de pomme et j’ai très                      bien manger  puis on à fait une sieste  d’une heure puis devant                    une tasse de café et des gouffres  quelle à fait pour moi que                     j’aime elle je souvient de mes coût, et j’ai commencer à parler                     en demandent  quelle garçon je suis est si j’ai fait pipi dans                    mon lit, ou que je mangeais pas elle ma répondu que non et                     et si j’ai été un garçon difficile non, puis elle ma dit que                      durant les vacance je venez souvent j’ai celle  car mes parent                    venez pas mes chercher car c’est loin de Bruxelles car il avez                    pas de voiture, et que c’est une assistance sociale qui m’avais                     conduit on pensionnat de ST Joseph à Theux,  le mois                     Septembre 1958….Puis j’ai demander si il à encore une soeur                    que je connais ici à Theux alors  il mon donnez l’adresse delà                    je suis parti à sa recherche à pied comme sa me fait une belle                    promenade du demi heure et il fait et pas trop chaud arrive                     devant la maison, et j’ai sonnez elle ma ouvert la porte on j’ai                    dit bonjour puis on à commence à parler de mon enfance,                                 elle ma dit quelle été au courant qu’un homme je promenai                     dans le pensionnat et qui demandais des renseignent, j’ai                      répondu que j’ai moi,           8°)                                                                  V.D.B.     ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Je demandais si la sœur allait me dire toute la vérité de mon enfance
                                       J’ai demander à la sœur quelle garçon c'était, elle   ma dit                       très enfermé, et toujours dans mon coin,  peur et timide mes                          Très senti, et toujours près à aider les autres et rendre de service                  et que souvent j’étais   le jardinier et que  je regardais les fleurs                  puis souvent je mes suis occuper d’un enfant handicapé, puis                  elle ma dit suis à ma peur je ne joue pas  avec les enfants, en                 parlent avec la sœur je me  sentait bien dans ma peau, puis on                  à parler de mes parent qui avait beaucoup de problème et que                  vacance il venais par me prendre voila pour quoi j'allais                   souvent dans une famille t'accueille aux  grande vacance et                  suite à ma peur je faisais aux lit et que savais des problème                   pour manger, et que à l'âge de 4 ans j’ai été dans un hôpital                                                      suite à un torticolis congénital et une broncho pulmonaire  j’ai                             été placer dans un pensionnat à Theux, et un frère j’ai sa                  grand-mère et un il est rester avec sa mère,   suite à des                  problème d’argent et un père alcoolique, voila  durant plusieurs                     heures de discussion je me sentait pas dans mon assiette  comme                    La sœur était  sentie j’ai eu en moi une petit peur de raconté de                  ma souffrance  qui j’ai passer dans le pensionnat et peur de la                 blesser  vu son âge et de ne pas la faire souffrir  puis  je lui et dit                 merci, Sur le chemin pour retourné j’ai la famille t'accueille                  j’ai beaucoup  penser et c’est la que j’ai penser  à faire un                   livre, arriver à la maison de la famille t'accueille, j’ai dîner                  après j’ai leur est dit que je repart à Bruxelles on j’ai embrasser                 puis je si parti………………           9.)                                                         V.D.B.              ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ma vie au pensionnat à l’institut St Joseph ts en Belgique dans les Ardennes  à Theux.
                     Je écris je livre pour soulager mon cœur de la souffrance que                 j’ai vécu dans je pensionnat, et je peut vous dire que cette                 J’ai dans je pensionnat, et je peut vous dire que cette souffrance          restera  durant toute ma vie il mes impossible d'oublier                 ---------------------------------------------------------------------                                  Le 8 décembre 1958 on ma placer à l'âge de 6 ans  j’ai les                  Sœur  sans comprend pourquoi on ma envoie ici et en plus c’est                 L’assistance social de Bruxelles qui ma conduit ici à croire que                  J’ai fait une grosse bêtise et sans savoirs si j’ai eu un câlin de                  Mes parent, et je suppose que je suis trop  petit pour comprendre                 Quand l’assistance est parti la sœur ma fait monter au dortoir                  Aussi grand qu’une salle de gymnastique il avais 40 lit avec                   des  ranger de dix lit comme savais peur du noir et peur d’aller                 alors je faisait pipi au lit, et les sœur chaque nuit elle plongeas                  dans un bain bouillant dont je ressortais tout rouge ou quand                 elle avais pas le temps elle mettais le drap plein d’urine sur la                 pendant ½ h, puis le soir on prend une douche commune de dix                  garçon, et contrôlais  de la tête on pied, comme j'étais un garçon                   difficile pour manger  j’aime pas la soupe au pois et les pomme                 ainsi que les épinard  et si je les mangeais pas sa rester jusque                   lendemain matin sans manger, quand je recevais des cadeaux                  on devait les partager avec les autres enfants …….                  10.)  suite                                                      V.D.B.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                   Tout les jour au soir c’était une demi heure de  messe  que                      l’on  soit malade ou pas et quand on était puni on toi je                      mettre à genou sur une latte carrée  et comme je suis timide                      et fragile souvent je me faisais punir pour les autre car je                        n’arrivais pas à me défendre, car je n’arrivais pas à me faire                       des amis  et quand je faisais dans mon clip je devais le mettre                      sur ma tête, et à l’école on était obliger d’écris à la main droit                       aussi non on taper sur la main je qu’il ma fort perturbé dans                        étude, voila pour quoi j’ai beaucoup de problème pour écris                       Il était rare que s’allais en vacances j’ai mes parent même                      durant les grande vacance est avoir de la visite le week-end                      et je me trouvais souvent seul, et de plus en plus s’avais                      peur sans comprendre je qui m’arrive et pourquoi j’ai pas                      t’amour des autres et je restait  souvent dans le coin ….                      Voila le pourquoi s’était très souvent avec le jardinier qui                       entretenais  le parc de l’institut et il était sentir avec moi                       et il ma appris d’aimer la nature et j’ai appris beaucoup de                       chose, et souvent je me promenais avec le garçon handicapé                      car il était en chaise roulent avec luis savais une bonne                       A l’age de 12 ans c’est la seule fois que je vois ma mère                        Et que je me rappelle à ma comminions car j’ai cru que me                         Parent était la famille d’accueille, puis les sœur mon dit que                       Dans un autre pensionnat pour apprendre un métier ……           11.)                                                        V.D.B.              --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Me voila parti pour le deuxième pensionnat dans le Hainaut à Roucourt  
                                 Mon transfère pour le Foyer  agricole de Roucourt,  Le                    23 septembre  1966. J’ai traversé  presque tout la Belgique                   Parti à 08 :00 du matin et arriver à 13 :00 au foyer                    Moi qui pensais que mes parents allais me conduire,                    mes non c’est la sœur. Me voila sur place je que  va encor                    m’arriver je sens que la peur envahi mon corps et je me                    demande ou je suis tombé  j’ai même pas d’encouragement                    qui me réchauffe le cœur je me sens perdu avec les adultes                   Voila on ma mi dans le groupe tu château très  beau et                           autour dans grand parc très joli  puis on ma présenter à une                  dixième de garçon et beau coup de Français de                   Valenciennes et de Lille, puis le dîner et comme je suis                       timide   et peur je n’arrivais pas à parler peur à ne pas s’avoir                       pas articulé mes mot pour éviter qu’on rigole de moi, puis on                        est monter au foyer qui je trouve à 500 m du château  la il                       avais d’autres groupe environ 40 garçon dans le foyer ou je                      trouve les classes, et l’atelier de menuiserie, maçon,                         le tournage, la mécanique, électricité, agricole, le matin c’est                        la classe et l’après midi les atelier, je suis passer dans tout                      les atelier, puis je me suis diriger  faire l’agriculture  comme                      j’aime la nature j’ai appris le jardinage  il avais beaucoup                       d’animaux cochon, poule, mouton, canard,  des lapin, des                      cochon d’inde, et j’aimais de m’occupé des animaux et j’ai                       fait aussi la culture de chicon witloof toussa allait très bien                       motivé  pour  faire mon métier  de jardinier…. Mes           12.)                                                         V.D.B.            ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Je me demande et je qui m’arrive et qu’on me prend comme un diable
                        Mes 12ans……………………………………….                Oui dans mon travaille sa allais ainsi que mon future métier                  Le problème que s’avais avec les autres garçon  il rigolais de                 de moi car je ne s’avais pas bien parler et très difficile à articulé                  mes mots il mon surnommé le lapin car s’avais les dent en                  n’avant alors  j’ai peur la peur de parler je me sentait rejeter part                 tousse car il on remarqué je  suis faible timide  et peur de me                  défendre il s’avais le plaisir de me humilier et au qu’un                  éducateur de preste attention de leurs jeux  et chaque jour                  j’avais à supporter leurs railleries et méchanceté et je me                    renfermai de plus en plus  en moi pourtant  je suis un garçon                 calme et j’aime pas me disputer, pourtant dans les activité                 sportive  je fessais un effort pour participé et montré que je                   suis aussi fort  mes chaque fois la peur m’envahi le corps car si                  je fait une bêtise risque qu’on rigole de moi et des question que                  je me posais si c’est pas mieux que je parte de cette vie car                 s’avais marre de souffrir et je trouvais pas de solution et être                  respecter, mes je peut pas dire que c’est tu les garçon, un jour                  j’ai eu l’amitié de deux garçon français un de Lille et de                  valenciennes on est de venu copain je me sentait mieux car il                  mon défendu souvent il venais avec moi pour s’occuper des                 animaux, puis un de mes copain ma inviter un week-end chez                 lui à valenciennes  dans les premier année au foyer je ne partais                 pas en week-end chez mes parents.          13.)                                                 V.D.B                      ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Doucement je de vient dépressive sans comprendre je qui m’arrive
                           Avec mes copains je me suis senti en sécurité, comme moi                       Je n’arrive pas à me défendre seul et j’ai pas confiance aux                       Educateur et si je  moucharder   je suis mi en 40 daine  en                             Vers du groupe des garçons ainsi que mes deux copain et                        Peur que les garçons  me vont du mal pendant les activité de                       sport ou autre. Comme tout les soir l’éducateur il mes de la                       musique douce afin que tout les garçon je calme et sa fessais                        du bien pour s’endormir. Les chambres étaient composées                        de 4 lit et à 22 :30 l’éducateur passe dans les chambres pour                       voir si tout le monde dort.  Un soir tard dans la nuit l’horreur                        un garçon est approché de mon  il à enlever la couverture                        et puis mon pyjama il a commencé à me tripoter  et mi sont                       pénis dans mon anus  il ma violé, Je c’est un meneur dans le                        et s’avais beaucoup peur de lui  et il était fort aimer de                        plusieurs garçons  et il était fort, Quand il me fait sa un peur                       bleu un mal dans tout mon corps et ne s’avoir pas crié                          ma douleur et j’ai pleurer en silence pour pas me faire                        remarqué pas les autres il avais Sali  mon corps et quand je                       prenez une douche je foulait plus regarder mon corps,                        durant une semaine  je dormais d’un n’œil  peur qu’il                         revienne me violé, et j’ai  rien dit à personne même pas à                        mes copain qui avait remarqué quelque chose dans mon                        comportement, comme je tenais tout sur moi je suis venu                       fort dépressive…           14.)                                                        V.D.B.              ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mon corps Sali et l’envie de rejeter mon corps et marre de vivre
                         Déprimé décourager et plus le courage de vivre  et  marre                        d’être  une bête noir, je remarque que tu mes effort ne cher à                      rien dans ma tête je me demande  si il faut mieux que je parte                      de je monde injuste en faire moi car l’envie du suicide me                      travaille, Un jour de mes 13ans ½ je me suis décidé  de                       me suicidé, car je de supportais plus leur moquerie et leur                       méchanceté, nous somme le week-end la plus part des garçon                        sont parti, le soir après le souper et la vaisselles on était libre                     jusque 22 :00 qu’on toi rentrer, le soir on pouvait faire tu                        bricolage ou du vélo et je promener au village,                       moi comme j’aime les animaux voir si il sont à manger et si                      en ordre puis je suis monté dans le grenier pour  aller                       rechercher  des ballots de paille  pour les mettre j’ai les                      cochon et mouton, puis après avoir fini je suis remonté au   grenier, et personne ne s’avais que était la, je me suis mi nu                      et j’ai pris une corde d’un ballot de paille   et je suis monté                        sur le ballot avec la corde, quand je me suis pendu avec mes                      pied j’ai basculé,  un douleur terrible  avais dur à respirée et                         mon corps  tremblai  fort, je me sautait mourir avec les mains                         voulu enlever la corde, je me débattait  comme un fou et la                         corde à casser,  je suis tombé  et je suis resté  couché au sol                       durant environ  1 heures dans mon urine, j’ai  repris                        conscience et la grosse bêtise, d’avoir voulu en finir avec ma                          vie …………          15.)                                                    V.D.B.                -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------                   J’ai repris mes esprit, et m’ouie de mon urine il valait mettre                    en  n’ordre  j’ai essuie mon corps avec des loque puis je me                    rhabillé doucement car s’était pas encor très bien, puis en                     regardent ma montre il était plus que temps que je rentre  pour                    éviter qu’on me recherche, et savais de la chance que s’était la                    mode des cheveux long, sur le chemin  du retour au château                    j’espérai que l’éducateur ne verra rien, en marchent doucement                    car mes jambe tremblait encore  est toujours cette  peur qui je                    trouve en moi si jamais on le découvre  je que j’ai il à un                    risque que les garçons me prennent pour un fou ou un malade                    alors je me dis de rien dire pour éviter d’autres problèmes                   quand je me suis arrivé devant la porte du château le                          éducateur était la il ma  demander je que j’ai fait m’occuper                    des animaux puis je me suis promener dans le parc puis je me                   suis assis sur un banc comme la soirée était douce, puis il à                    remarqué que je ne parlait pas très bien, ou la il faut vite que                   je retombe sur mes pied et que je réfléchi vite, alors je lui est                   dit  que je suis monté dans le grenier pour prendre un ballot                     de paille pour les moutons et les cochons, je croix que c’est la                    la poussière du grenier, il ma répondu c’est possible puis il ma                    demander je que allais faire, je lui est demander si je peut                      prendre un douche  et mettre en pyjama et lire car je suis                     fatigué il me dit comme tu veux, avant de monter j’ai regardé                   ou était les trois autres garçon car je voulais être tranquille,                   rassurés il j’était bien occuper dans leur bricolage  et  je suis                    content que c’est le week-end et que le garçon qui m’avais                   violé est pas la, alors je suis à mon aise pour prendre une                   bonne douche, je suis monter  je me suis bien laver et je suis                    rester plus qu’un demi heure  sur la douche pour enlever  les                    odeur j’ai mi mon pyjama est tout mes vêtement au sale linge.           16.)                                                             V.D.B         ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Voila rendre mon enfance et début de  l’adolescence
                                  Avant d’aller dans ma chambre j’ai regardé mon cou                            oui  il avait une trace rouge de la corde et mon visage                            à repris des couleur mes la fatigue je fait bien sentir j’ai                            mi un foulard autour du cou en j’espèrent que personne                            ne pose des questions, je suis mi dans mon lit puis j’ai                            lu des bande dessiner  que j’aime comme la patrouille                              des castor, Alix, le franc,  puis je me suis endormi est                             je n’ai pas entendu les garçons monter et non plus la                             musique que l’éducateur mes tout les soir, quand je me                            réveille  le soleil est debout depuis un bon  moment                             faire 8 :30 je me suis lever pour déjeuner  ensembles                               et comme on était dimanche on était il de la journée libre                            sans oublie les petit corvées à faire ainsi que la vaisselles                             et donner à manger aux animaux, je suis aller ma habillé                             puis je suis parti pour aller donner à manger aux animaux                            et nettoyé  les cages  sur le chemin un garçon de 19 ans                             plus vieux que moi de 5ans il ma demander de venir avec                             moi pour donner un coup de main je n’ai pas osé dire non                             et aussi comme sa dure 2 h  de travaille était content  de                            sont aide il à donner à manger  aux  poule, canard, oie,                             et ramasser les œuf  et donner  manger au lapin et je lui                             dit de ne pas toucher aux jeunes cars si non la mère ne                             donne plus à manger à c’est jeune lapin, voila il reste à                             nettoyer les enclos des mouton est des cochons qui nous                               puis il monte dans le grenier pour prendre les ballots de                            pailles puis il me les jette pas un trou pour le mettre dans                            les enclos le travaille fini il demande que je monter           17.)                                                 V.D.B.                     ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Je  me sans pas bien dans ma peau et sans comprendre ?????
                          Puis quand tout est en ordre le garçon me demande de                        monté dans le grenier je lui demande pourquoi, il me répons                         pour mettre les ballots en place, je suis monté avec une                         peur le jour avant, on à mi le grenier en ordre puis il me dit                         on va un peut je reposer avant d’aller au château on j’ai assis                        sur les ballots puis il me demande que je m’assis près de lui                        dans l’inconscience  je mes près de lui sur un ballots de                        paille et comme il était plus fort et plus grand que moi de                        mes 13ans ½  je l’écoute il ma dit que c’est sa dernière                         année ici puis il va travailler dans la mécanique et je lui                         est dit que  c’est ma première année et que je toi faire encore                        puis il ma parler des  filles et de l’amour et du sexe, comme                          moi je connais rien car j’ai vécu depuis l’age de 5 ans avec                        garçon et je pensais qu’il à rien de mal alors je lé écouter,                        mes entre temps qui me parlait il glisse sa main en dessous                          de mon bulle et il frotte mon dos en dissent laisse toi faire                        sa va de faire tu bien puis mon ventre oui c’est vrai que sa                         me fait du bien puis quand il à enlever le haut j’ai eu un                         coup peur mes  il me rassurait,  puis il dit je vé de montré                          comment on fait avec une fille, puis il à frotter mon sexe                        savais chaud et je sentir  grossir mon pénis et s’était bloqué                         de ma peur, puis il  à enlever tout le bas nue il à caresser tout                        mon corps puis il ma masturbé jusque à faire sortir mon                         sperme, il à demander de lui faire j’ai dit non est il est parti.          18.)                                                   V.D.B.                   ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ma vie c’est un cercle vicieux et sans espoir  d’êtres aimer 
                          En partent il ma dit de rien dire cars on risque des ennuie                       il ma laisser seul nue  épuiser fatigué  et des douleur à mon                       sexe je suis rester comme sa un moment puis doucement je                      me rhabillé sans penser et sans comprend je croix que c’est                       naturel et que ma vie sera comme sa et que je toi accepter                       tout je qui je passe et que rien va changer, je me demande si                      fait de nouveau une bêtise mes il est vrai pour une première                      voix sa ma fait tu bien, de retour à midi pour le dîner au                      château, puis après le dîner et les corvées  les garçon et                      l’éducateur on na été au cinéma et je promené dans le village                       de Bonsecours près de la frontière française, et nous somme                         de retour un peut avant le souper de 18h la les garçons partis                      pour le week-end commence à rentrer ainsi que mes deux                       copains, puis après le souper mes copain et moi on à été faire                      un tour du parc il on parler du week-end, puis comme je                       m’attendre il mon demander pourquoi je foulard à mon cou                       j’ai répondu que savais mal au cou et c’est pour avoir plus                      chaud, puis j’ai demande de me promettre de rien dire si je                        parle du garçon de 19ans, alors il me long promis, alors j’ai                        j’ai raconté tout je qui ma fait, puis il mon dit qui sont eux la                       même chose et que c’est souvent avec les nouveaux qui sont                      faible et fragile comme moi et que je laisse faire et qu’il faut                       rien dire pour éviter des problème, puis avant de rentrer on                       est aller voir les animaux si tout est en ordre ;          19.)                                                          V.D.B.            ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Suite à tout c’est problème je suis fort perturbé dans mes étude
                            Puis nous somme rentrer au château pour prendre les                           douche et je mettre en pyjama  puis j’ai encor parler avec                           mes deux copains et à 21 :30 extinction des lumière puis                            l’éducateur mes de la musique comme tout les jour pour                          les garçon trot exciter car demain c’est l’école …….                          Le matin on je lève à 7 :00 déjeuner à 7 :30 puis les corvée                           la vaisselle et mettre les chambre en ordre puis pour 8 :15                           on monte au foyer à 500m du château les classe commence                           à 8 :30  en français j’avais  beaucoup de difficulté à suivre                           surtout en dicté  car je n’arrivais pas à écris vite et allais                           jamais au tableau pour parler car savais beaucoup de                            difficulté de articulé les mot et parler devant la classe et                          beaucoup trot timide voila le pourquoi je me mai jamais                          dans les conversations des garçons peut éviter qu’on rigole                          de moi et que je reste dans mon coin, voila aussi pourquoi                          qu’il je moque sur moi car je suis un garçon qui je laisse                           toujours faire et que je me devant jamais et il remarque                           que je suis faible est fragile, mes dans les calcule  s’était                             assez fort, puis il à un cour que j’aimais bien le jardinage                           apprendre les non des plante en latin et en français ainsi                           ainsi que les culture et le potager  et la culture du chicon                          witloof, à la récréation souvent je suis seul alors je lis un                            livre sur des plantes il est rare que je joue avec les autres                          puis on retour en classe jusque midi puis on part dîner avec                          sont groupe.          20.)                                          V.D.B.                            ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------                       L’après le dîner et les corvée   au remonte au foyer pour les                          atelier est les sports, chaque garçon va dans sa branche                          ou il apprend sont métier moi c’est le jardinage alors notre                          groupe descend au château pour l’entretien du parc  et                          apprendre les tailles des arbustes et les arbres fruitiers                           et planter et connaître tour les outil et le potager la je me             je me sentait très bien  dans ma peau et durent mon travaille                          tout marchait bien sens sentir ma souffrance j’était dans                         mon royaume puis à 16 :30 c’est fini tous les garçons                          retourne dans leur groupe pour faire leur devoir avant le                        souper puis le souper fini les corvée puis des activité                         comme bricolage, jeux  de société, ou fini leur devoir,                        le samedi matin on va à l’école jusque midi, les ateliers,                        aux joie des garçon à d’autres métiers  pour  apprendre                          à s’avoir faire de tout, sport, religion, gymnastique et                          moral, et natation, je que s’avais choisi avec mes copains                        pérouwéelt à 5km à pied nous somme parti à pied   arriver                            à la piscine la on j’ai un maillon, comme moi je ne savais                          par bien nager alors j’ai appris avec un moniteur de natation                         et comme il était pas la s’allait part trot profonde et je                         commençais et bien nager, puis je suis sorti de l’eau pour                          voir on sont mes copain près de la grande profondeur la                        j’ai attrape une peur de ma vie des garçon mon pousser                        dans la grand profondeur  je suis tombé dans le font  est                         j’ai tu me battre pour ment sortir  j’ai cru à la fin mes j’ai                         eu de la chance que le bord était pas lien et aux qu’un des                        garçons mon aider, quand je suis sorti  je suis aller dans ma                         cabine me rhabillé  puis mes copains sont arriver pour me                        demander  je qu’il  est passer, depuis lors j’ai plus jamais                                                  été à la piscine.          21.)                                                         V.D.B.             ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 La dernière année des études en 1970
                                 Après l’histoire de la piscine je sentait la mort en moi et                           de plus en plus je m’enfermais et la peur souvent me                            bloquer  quand je voulait parler ou poser un question aux                           professeur  et jamais on ma demander d’aller au tableau                           puis quand savais envie de me promener dans le parc ou                           voir les animaux  je demandait à mes copain de  venir                           m’accompagné et aussi pour éviter de faire un nouvelle                           bêtise  et avoir une sécurité, et souvent après le souper je                           monter dans ma chambre pour étudier et être dans le calme                           et je ne jouer pas beaucoup avec les garçons et quand je                           fait du bricolage le soir j’étais souvent avec l’éducateur                               et quand je prends ma douche s’attente que tout le monde                           est  ainsi que l’éducateur puis le soir je lissai souvent                           des bande dessiner  et étais plus assurée dans la chambre                           car mes copains dormais dans la même chambre, et                              comme j’était dans la fin de mes étude  savais beaucoup de                            difficulté étudier de retenir les non des plantes lors souvent                           je recopie plusieurs voix les non  et les fichier en rapport                            de l’agriculture  et sur la décoration d’un parterre et sur la                            préparation d’un pelouse, une  chose que j’était  fort est                              dans la pratique, la comme examen j’ai tu faire une                           pelouse que s’avais bien réussir ainsi que faire une                            maquette d’une maison avec des parterre et pelouse est                              souvent comme travaux pratique le professeur allait avec                            c’est élève faire des  jardin j’ai les particulier, la je ne                              sentait plus ma souffrance car j’était dans mon milieu                           que j’aime le jardinage… 

         (22.)                                              V.D.B.                      ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

11:11 Écrit par l'amitié | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

vie en paix !!! maintenant si écrire te fais du bien tant mieux , ça peut aussi te faire trop de mal , en même temps tu devrais voir ton psy pour qu'il d'aide , pleins de gros bisous eddy !!!!!

Écrit par : passil9 | 16/02/2007

Répondre à ce commentaire

Bravo Bonjour, Je suis tombée sur ce blog par hasard et je dis bravo. Il est tellement difficile de refaire le chemin du passé. Vous avez bien le droit d'exprimer toute l'injustice et la douleur. Il y a des personnes qui vous ont fait du mal et c'est leur responsabilité. Vous n'y êtes pour rien. Votre vie c'est vous seul qui la décidez aujourd'hui. Et c'est bien car ce blog, ces photos, votre travail montrent que vous avez en effet votre propre vie.

Je vous envoie mes voeux et l'encouragement que vous méritez.

Mélissa.

Écrit par : Mélissa U. | 04/03/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.